Immobilier espagnol : Les Français, premiers acheteurs avec les Britanniques

À l’heure actuelle où investir à l’international est devenu une véritable tendance, les nombreuses opportunités sur le marché de l’immobilier pour les investisseurs français se multiplient à toute allure. Mais en tant qu’immobilier investisseur français professionnel, il faudrait savoir bien choisir le pays où l’on souhaite investir en immobilier. Les dernières statistiques montrent que la France est actuellement en tête du classement des investisseurs étrangers en Espagne avec les Britanniques.

Investir dans l’immobilier en Espagne, est-ce une bonne idée ?

Depuis ces dernières années, l’immobilier a connu une importante évolution avec la création des nouveaux designs de maisons, appartements, logements… Et si les avantages d’être un immobilier investisseur français ne sont plus à démontrer, c’est autre chose pour l’emplacement du bien. Est-ce une bonne idée d’acheter un bien en Espagne et de le proposer ensuite en vente, en location saisonnière ou à délai indéterminé ?

L’Espagne est un grand pays, l’une des destinations favorites des étrangers, surtout des Européens pour passer des vacances inoubliables. En période de vacances, le marché immobilier sur les lieux procure à cet effet des avantages considérables pour un potentiel immobilier investisseur français.

Les Français : des acheteurs potentiels au même titre que les Britanniques

Si en 2007, la plupart des acheteurs étrangers potentiels de bien immobilier en Espagne étaient surtout des Britanniques, aujourd’hui, les choses ont connu une large évolution. En effet, depuis ces dernières années, les Français s’intéressent davantage à l’immobilier espagnol et occupent actuellement les 9 % du marché immobilier, contre 14 % pour les Britanniques.

En 2017, on recense près de 8600 logements appartenant à des groupes d’immobilier investisseur français. En seulement 10 ans, l’investissement en immobilier espagnol émis par les personnes de nationalité française s’est multiplié par 5. Si cette croissance à tendance exponentielle continue, d’ici quelques années, l’immobilier investisseur français sera bien plus important que celui des Anglais.,

Les Français dominent au nord de l’Espagne

Chaque investisseur en immobilier préfère un endroit particulier pour son investissement. L’immobilier investisseur français s’y plait surtout au nord de l’Espagne, plus précisément dans ces quatre régions de l’Espagne : la Catalogne, l’Aragon, la Navarre et la Rioja. En Catalogne, près de 43 % des parcs immobiliers appartiennent à des Français contre 37 % pour l’Aragon, 57 % pour la Navarre et 67 % pour Rioja.

L’immobilier investisseur français domine également dans d’autres régions du nord de l’Espagne comme à L’Estrémadure (38 %), à Castille & Léon (21 %) et au Pays basque (17 %). Les Britanniques de leur côté optent plutôt pour des parcs immobiliers situés dans le sud de l’Espagne.

Achat / location : En Espagne, le littoral méditerranéen reste accessible
Achat immobilier : il est recommandé aux acheteurs français d’emprunter en France plutôt qu’en Espagne